Vous êtes ici : Accueil > Vie des classes > Les CE1 > La poterie de SEJENANNE
Publié : 31 janvier 2008

La poterie de SEJENANNE

Une belle journée

Le mardi 22 janvier 2008, nous sommes allés à Séjenanne, en bus, avec la classe du CE2.4. Les maîtresses d’arabe, de Français et 4 mamans nous ont accompagnés.
Nous nous sommes arrêtés en route pour prendre un petit goûter.
Nous avons pique-niqué à la ferme au bord de la forêt. Skander avait emporté 11 sandwiches !!
Les maîtresses ont pris plein de photos.

1. Paysages

Nous avons vu des champs cultivés avec des paysans qui semaient les grains. Nous avons observé une retenue d’eau entre les montagnes. Il y avait plein de verdure et des arbres : des eucalyptus au bord de la route, des oliviers, des pins, des figuiers de barbarie et des arbres fruitiers.
Le paysage était magnifique, de différentes couleurs.
Dans le village de Séjenanne, nous avons vu un gros nid avec une cigogne dedans.

2. La poterie

La dame nous a montré comment faire de la poterie. Elle va dans la montagne chercher de l’argile.
a) Elle mouille l’argile et la pétrit.
b) Elle donne une forme et elle lisse bien.
c) Elle fait sécher trois ou quatre jours (en hiver), une journée l’été.
d) Elle pose les poteries et elle les couvre de bouses de vache séchées puis elle met le feu pour les faire cuire (deux ou trois heures).
e) Elle les laisse refroidir et les gratte avec un coquillage pour les lisser encore.
f) Elle les décore avec de la peinture qu’elle fabrique à partir de terres ou de plantes. Avec la lentisque, elle fait des dessins verts.
g) Elle refait cuire doucement ; la lentisque devient noire.
Pour obtenir des poteries toutes noires, elle les place dans de la paille qu’elle fait brûler.

Nous avons regardé les poteries que les dames avaient faites. Elles sont très belles et difficiles à faire !
Les motifs représentent des triangles, des losanges, des carrés, des points, des traits, des zigzags…Les dessins sont souvent des poissons, des tortues, des serpents, des chameaux, des fibules.

La dame nous a donné un peu d’argile et nous avons fait des objets ( petits pots, cendriers, animaux, têtes, bateaux…). C’était un peu difficile. C’est facile à voir mais pas à faire ! On croyait que c’était plus facile !

3. La ferme

Nous avons regardé les animaux : un âne, des chiens, des coqs, des poules et des poussins, des vaches et deux petits veaux, des moutons et il y avait des ruches…vides.
Aymen et Apolline ont trouvé une mante religieuse.
Quelques élèves sont montés sur l’âne.

La vie à la ferme est difficile. Les enfants vont à pied à l’école très loin derrière la colline. Ils sont pauvres. Ils n’ont pas d’eau courante et vont chercher l’eau dans des bidons, au puits.
Les dames ont fait du pain tabouna. Elles préparent la pâte et y font des trous. Puis elles les collent avec de l’eau, sur les parois du four à tabouna. Elles ont mis le feu avec des branches.

La mamie était assise sur le sol, à côté du feu pour se chauffer. Elle avait un tatouage sur le front. Elle marchait pliée en deux, à force d’avoir porté du bois sur son dos.
C’est une vie pauvre mais les dames étaient très gentilles et nous avons aussi joué avec leurs enfants.

C’ETAIT UNE JOURNEE FANTASTIQUE, FORMIDABLE. ON S’EST BIEN AMUSES.

Ce qu’on a le plus aimé : le paysage, voir faire la poterie et le pain tabouna, voir les animaux.
Ce qu’on n’a pas aimé : la fumée !!

Texte fait collectivement par les élèves de la classe du CE1.1

Post-scriptum

Voir plus de photos ? Cliquez Les poteries de Séjenanne et Notre visite à Sejenanne